Vigilance maltraitance pendant le confinement

Les spécialistes rappelent que le confinement accroît les risques de maltraitances diverses.

Maltraitance infantile

Adrien Taquet, Secrétaire d’État à la protection de l’enfance, appelle chacun à redoubler de vigilance face à la violence de certains parents envers leurs enfants.

En cas de violence suspectées ou avérées, plusieurs numéros utiles peuvent être contactés :
Allo Enfance en Danger (numéro gratuit) : 119
– La Voix De l’Enfant : 01 56 96 03 00
– L’enfant Bleu – Enfance Maltraitée : 01 56 56 62 62
– Colosse aux pieds d’argile : 07 50 85 47 10
– Stop maltraitance / Enfance et Partage National : 0 800 05 1234

Si les tribunaux sont fermés au public, chaque tribunal conserve des permanences pour traiter les procédures d’urgence et prendre des mesures pour protéger les enfants exposés à une situation de danger.

 

Violences conjugales

Les professionnels ont récemment alerté sur la hausse probable des violences conjugales en temps de confinement

Le numéro d’écoute national 3919, géré par la Fédération nationale Solidarité Femmes, a connu quelques difficulté lors de la migration dûs à la mise en oeuvre du télétravail des écoutantes. Le numéro devrait être entièrement opérationnel lundi 23 mars, et fonctionner du lundi au samedi, de 9 h à 19 h.

En cas d’urgence : 17 ou 112.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×